Livre d'or

N'hésitez pas à laisser vos commentaires !

Commentaires : 22
  • #22

    Cotcotcot (lundi, 13 janvier 2014 17:33)

    Ce premier roman est une réussite. L'auteur nous emmène dans son monde quelquefois réaliste quelquefois complètement onirique. L'histoire est une quête, de l'amour, de la foi et de soi.
    Ce roman est un peu surprenant car il est conçu en mélangeant deux styles d'écriture différents. Ce qui est déroutant au départ, évolue vers une symbiose et se termine par un dénouement incroyable. On lit ce roman de bout en bout sans s'arrêter, on se demande ce qu'il va arriver aux personnages tant il y a de rebondissements. L'auteur nous amène non seulement à une vraie réflexion autour de la religion, de l'existence de dieu et du diable mais également sur ce qui pousse l'homme à agir.
    J'ai aimé lire cette histoire dense, envoutante et qui vous change !

  • #21

    JMB (lundi, 13 janvier 2014 17:29)

    IGNOTO DEO :

    Voici un roman que l'on ne quitte pas indifférent. Quelle imagination ! Je ne ferai pas le résumé de l'histoire dans cette critique, d'autres l'auront déjà fait.
    Je préfère aborder mon commentaire par grandes idées.
    - Thème principal :
    Globalement, je ne suis pas familier de ce genre de thème. J'ai apprécié le Da Vinci code par exemple, et bien sur, on peut faire un parallèle entre les deux ouvrages. Cependant, il existe un certain nombre de particularités qui les différencient : choix narratif, structure, thème. Ici le thème abordé concerne l'origine du monde, de l'homme et de certaines forces qui gravitent autour de tout cela. Cela conduit à aborder les notions de vengeance, de haine, de folie, de manipulation, de sadisme, de christ ou d'Antéchrist.
    Un livre sur la lutte de pouvoir. On ne sait pas exactement ce que l'on cherche, mais on veut le pouvoir.
    -Structure et écriture :
    Il s'agit d'un livre divisé en chapitres "Homme" et en chapitres "Diable".
    Les parties "hommes" sont d'emblée très bien écrites, faciles et agréables à suivre. Les chapitres "Diable", très oniriques sont plus difficiles à intégrer.
    On se demande d'ailleurs si l'auteur à écrit deux romans pour en mélanger ensuite les chapitres ou s'il a construit l'enchainement des chapitres tels qu'ils sont présentés dans le livre.
    Il faut persévérer et lire les 100 premières pages qui surprennent, car ensuite les deux types de récits semblent se structurer et deviennent plus facile à suivre.
    L'ensemble est écrit avec beaucoup de poésie. Le style est agréable et on est assez vite conduit à se poser une question :
    "Aurai-je choisi le même style narratif, utilisant la troisième personne au lieu du -Je- ; c'est à dire y-avait-il intérêt à vivre le roman de l'intérieur ou en tant qu'observateur extérieur ?
    Il est vrai que le nombre de personnages concernés et les divers rebondissements compliquent certainement l'utilisation de la première personne, Peut être pourrait-on différencier le style "Homme" et le style "Diable" afin de mettre le lecteur encore plus au coeur de l'histoire.
    -Préalables :
    Au court du récit, l'auteur se réfère à des peintres comme Von Stuck, Rothko, ou des auteurs comme yung ou Coelho, Je conseille à ceux qui ne les connaissent pas de rechercher ces noms sur internet, afin de visualiser les tableaux par exemple. C'est très intéressant.
    Il est préférable d'avoir des notions relatives à la religion, d'avoir lu un peu sur le "new-âge" , le travail sur soi, de tarots, pour bien apprécier tous les aspects proposés dans ce texte..
    - Pour conclure, nous avons affaire à un ouvrage original et qui comme je l'ai dit en introduction, ne laisse pas indifférent, qui monte en puissance dans l'écriture et dans l'intrigue au fur et à mesure des chapitres.
    A tel point que je dois avouer avoir relu le dernier chapitre afin d'être sur d'avoir tout enregistré.
    Un roman qui change et qui peut déranger, mais qu'il faut lire !

  • #20

    Lea (mardi, 15 octobre 2013 13:12)

    Entre sonorités dancing et celles du passé, petit voyage sur les routes de la mémoire. Blue dog est un album digne de ton originalité, toujours avec des mélodies entraînantes à leurs manières. On retrouve un peu de "Ride in the city" dans le morceau "Look at the stars in the cold sky" et c'est pas déplaisant ! Bonne nouvelle ! :)

  • #19

    Ernesto Pachito. (dimanche, 07 juillet 2013 06:22)

    Grande page. Je suis avec moins de tension avec mon doctorat. En commencement de rédaction de la thèsis. J'espère changer quelques paroles, brèf.

  • #18

    Jc (samedi, 22 juin 2013 20:09)

    mon amie Naty en offrant ton livre « Le monde en épine dorsale » qui a été très vite dévoré en attente de mieux comprendre toutes ses finesses lors de sa prochaine lecture, l’ escalade a pris le relais. L’agréable est partout présent dans tout ce que tu fais continue ainsi plus grand sera mon plaisir. Merci Naty pour cette découverte…

  • #17

    jeannine (jeudi, 20 juin 2013 15:19)

    Je t'ai découvert par hasard lors d'un concert d'Olivier et j'ai découvert au fil du temps, un merveilleux musicien avec un univers bien personnel et un écrivain.Tu as de multiples facettes et de plus, tu es un type formidable et très attachant.
    Je t'embrasse

  • #16

    florence (jeudi, 20 juin 2013 11:28)

    Tu es un vrai musicien, un poête, un artiste et je t'aime.C'est normal je suis ta maman!!! et j'en suis fière

  • #15

    Lea (vendredi, 14 juin 2013 19:53)

    J'ai découvert Monsieur Ledermann sur une radio bordelaise avec Faith in the Hope. Et me voilà plongée dans un univers musical atypique ! Poly-instrumentiste, artiste, cet homme touche à tout et on ira l'applaudir ! Un univers bien à lui où il est libre d'entrer mais difficile d'en sortir tellement les portes sont multiples !

  • #14

    Marie Moore (England) (vendredi, 08 février 2013 12:49)

    Quelle decouverte ce Faith in the Hope et quelle abandon quand on ecoute. Enfin une musique avec laquelle on peut se detendre et voyager dans sa tete. On en redemande!

  • #13

    Naty (jeudi, 07 février 2013 16:43)

    Un grand merci pour l'émotion que tu transmets a travers ta musique .
    C'est un doux voyage ou se mêle sensibilité et sagesse ,tu nous transporte dans ton univers comme un guide spirituel .
    Tu touches a la fois le cœur et l’âme ,merci encore belle et longue route a toi .
    Amicalement .Naty

  • #12

    Nathalie (dimanche, 03 février 2013 19:15)

    Vous Avez beaucoup de talent Jean.. Qui est très diversifier.. Votre Musique est très douce, merveilleuse et limpide, elle permets d'élever l’Âme.. jusqu’à l'infini.Je Vous encourage à continuer. Merci à vous.c'est que du bonheur! à vivre en émotion..qui font vibrer Les Coeurs. Sincère Amitié.

  • #11

    Bizonsky (lundi, 18 juillet 2011 18:45)

    Jazz have a lover, I wanna say a new king. W/ it's sax and other instruments he got the style to change the face of modern music. J.S. Respect.

  • #10

    ERNESTO PACHITO (vendredi, 13 mai 2011 11:30)

    Mon Cher Jean: Votre musique est très interessante et moi aussi j`ai deux livres de poèmes. C'est avec la joie que je vous racontre, un musique et poète.

  • #9

    florence (jeudi, 05 mai 2011 17:08)

    Poête et musicien!!!j'aime ce que tu écris ce que tu compose ce que tu es!!!

  • #8

    JEANNINE (jeudi, 05 mai 2011 13:56)

    grâce à Olivier j'ai pu découvrir ton grand talent musical. Bravo à toi. Continue comme ça.

  • #7

    stephanie (jeudi, 05 mai 2011 13:18)

    I'd say its "Jazz after mignight for insomniacs". Thanks for sharing your lovely musical poetry which keeps surprising us.
    Cheers
    Stef

  • #6

    martine Libot (mardi, 19 avril 2011 21:58)

    Merci pour tes textes, tes musiques et cette belle collaboration avec Olive... Tu as du talent... je crois en toi comme beaucoup d'autres... Tu fais... et les autres, te reconnaîtront aussi... Merci...

  • #5

    David Stephan (mercredi, 30 mars 2011 19:42)

    Un très grand artiste !! Des musiques et des textes magnifique...
    Et un artiste au grand coeur...
    Oui c'est bien de toi que je parle :)
    Bises
    David Stephan

  • #4

    Mister il Slam (vendredi, 25 février 2011 14:37)

    Un coeur énorme, une oreille bionic pour être toujours à l'écoute des artistes, une zen-attitude digne du Dalaï Lama et qui plus est un musicien multi-instrumentiste.
    Que dire de plus, si ce n'est : qu'elle chance de travailler avec toi Js.
    Mister

  • #3

    renato (jeudi, 24 février 2011 19:43)

    Hello JS,
    Que de chemin parcouru ...Toutes mes félicitations. Bravo !

  • #2

    Jérôme Z. (jeudi, 24 février 2011 15:30)

    Un grand homme J.S. avec l'inspiration qui va avec.
    Pour avoir travaillé avec lui, je vous fais la confidence de ses capacités et son professionnalisme.
    Jay Luv Music

  • #1

    Mequi (jeudi, 24 février 2011 14:26)

    Premier commentaire pour te féliciter, joli site !
    Je vais pouvoir mieux découvrir ton univers artistique :)
    Bonne continuation à toi.