Le blog nouveau est arrivé !!!

Voilà, c'est décidé, à partir d'aujourd'hui, le blog du site est en ligne !

 

Le but ? Partager des idées, des impressions, tout ce qui passera par la tête de chacun !!!

 

Et pour commencer, je vous propose un sujet : Pour vous l'Art, c'est quoi ?

 

 

 

En ce qui me concerne, je pense qu'on pourrait en écrire des wagons entier là-dessus...

Je crois qu'on doit d'abord faire une distinction entre l'Art dit "populaire" et l'Art... "Conceptuel ?" Je met un point d'interrogation, car je ne pense pas que ce mot soit le plus judicieux, mais comme c'est le seul qui me vienne...

Pour faire cette distinction, il faut féfinir... Ce qui définit l'Art... Il y a 5 notions je pense...

 

- La notion esthétique

- La notion d'expression personnelle

- La notion d'expression universelle

- La notion d'originalité

- La notion de dénonciation

 

Parmi ces 5 notions, il en est 2 primordiales qui vont nous aider à établir les deux "camps" Artistiques, la notion d'expression personnelle et la notion d'expression universelle.

 

L'art "populaire" a comme porte drapeau l'expression universelle, et l'art conceptuel l'expression personnelle.

Autrement dit, l'Art populaire est un Art produit dans le but de plaire au plus grand nombre, en reprenant les gouts et les stéréotypes les plus marquants de l'humanité (pour une période donnée bien entendu) et l'Art conceptuel est produit pour révéler ce qui se trouve au fond de l'Artiste sans se soucier un instant des notions de plaisir pour les autres.

 

Partant de cette constatation, on se rend compte que l'Art populaire va mettre en avant la notion d'esthétisme au détriment de la notion d'originalité, alors que l'Art conceptuel va faire l'inverse.

Il est d'ailleurs intéressant de constater que l'Art conceptuel ayant donc une esthétique extremement propre à l'Artiste et peu ou pas partagée, donnera lieu, si l'Artiste devient célèbre, à une généralisation de cet esthétisme, et à une vague d'Art populaire relevant du dit esthétisme.

L'exemple le plus amusant de cela est Andy Warhol, qui reconceptualisait des esthétismes communs, les rendant personnels, et qui, par sa réussite, ont été ensuite redistribués dans l'Art populaire...

 

La dernière notion, celle de dénonciation, revêt pour les deux formes d'Arts, une signification particulière. Elle n'est pas obligatoire dans l'Art populaire, mais quand elle sera présente, représentera le plus souvent une dénonciation inscrite dans la société dans laquelle elle a été créée. (On retrouve en celà la notion d'expression universelle, ce qui existe au-delà de l'Artiste) Elle est quasiment obligatoire dans l'Art conceptuel, ne serait-ce que pour justifier son esthétisme... Elle prendra le plus souvent une dénonciation d'envergure plus "humaine" En allant chercher des idées philosophiques, questionnant sur l'essence de l'être (on retrouve en celà la notion d'expression personnelle, ce qui existe au plus profond de l'Artiste.)

 

Pour résumer, on pourrait dire que l'Artiste populaire cherche à nouer avec l'humanité en s'oubliant totalement, en ne marquant quasiment pas son art de sa personnalité, alors que l'Artiste conceptuel va chercher à redéfinir l'humanité par rapport à ce qu'il a au plus profond de soi...

 

Voilà quelques petites idées pour commencer... J'attends les votres avec impatience ! Ainsi que vos commentaires sur la mienne...

 

Bonne journée et à vos claviers !

 

 

Jean-Sully Ledermann

Écrire commentaire

Commentaires : 0